Projet

Les sites de discussion sur DAZ Studio ne manquent pas, mais faut-il pour autant ne pas en parler ?

Bien sûr que non, car il y a toujours des choses à dire, et surtout à apprendre des autres. Comment faites-vous ceci, ou comment fais-je cela ? Partager ce que l’on a appris au fil du temps et qui ne se trouve pas toujours dans la documentation.

D’ailleurs, en parlant de documentations, elles sont toujours en anglais, et que dire des vidéos si l’on ne pratique pas couramment la langue ?

Mon idée n’est pas de refaire le monde une énième fois, mais de proposer des échanges de savoir-faire, des trucs et astuces que l’on découvre parfois par hasard ou après bien des recherches. Je pense particulièrement aux très nombreux paramètres, qui pour la plupart sont ignorés, mais parfois très utiles.

La destination de DAZ Studio étant naturellement la production de belles images, les points les plus importants sont — bien qu’ils le soient tous — les éclairages, les surfaces et naturellement les rendus. Ces trois domaines sont selon moi les plus difficiles à maîtriser, et en même temps indispensables pour un résultat optimal.

J’ai pour répondre en partie à ces difficultés, traduit — avec l’aide de Google — certaines de celles que j’ai obtenues avec l’achat des produits. Toutes les traductions sont au format PDF et téléchargeables gratuitement. Il suffit pour cela d’aller sur la page « Téléchargements » et de choisir celle qui vous intéresse.

Il existe également des documentations originales créées par jch-autoedition, qui peuvent également être lues en ligne ou téléchargées au format pdf.

En respectant le travail fourni (et offert), il est possible d’écrire des commentaires dans le but d’améliorer l’ensemble des documentations, voire d’en créer d’autres pour répondre si possible à des besoins spécifiques.

Note importante : Toutes les documentations sont et restent la propriété de leur ayant droit. Les traductions disponibles sur ce site sont uniquement faites pour aider des utilisateurs de Daz Studio et de ses produits dérivés, et n’ont aucun objet commercial.

jch-autoedition