Cheval rétif

Plus têtu qu’une mule, lors d’une promenade d’échauffement, le cheval de droite a obstinément refusé d’avancer, celui de gauche n’était pas plus enthousiaste. Puisqu’un chien venait juste de passer à cet endroit (il était encore à ma gauche), je pense que le cheval sentait sa trace, mais ne le voyant pas, cela devait l’apeurer. Après de rudes efforts de la part des deux femmes auriges, la rouge et la bleue, l’attelage a finalement repris son trop.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.